• 04.94.37.21.41 04.94.37.21.41
  • |
  • Aujourd'hui : 09:00 - 12:00, fermé l'après midi

Nans-les-Pins : entre hier et aujourd’hui

La première mention du castrum Nantis est faite en 781/786, toutefois les sources ne sont pas nombreuses et cette période demeure obscure.

La redécouverte de la crypte de Sainte Marie-Madeleine à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume permet à Nans de bénéficier du passage des pèlerins vers la Sainte-Baume. Le bourg castral profite alors d’un apport économique déterminant dans son développement. En 1390 un nouveau chemin est tracé pour faciliter l’accès à la Sainte Baume depuis la colline Saint-Laurent.

Face à l’insécurité du dernier quart de siècle, on fait procéder à l’agrandissement des murailles.

Au milieu du XVe siècle, l’accalmie rétablie, les habitants quittent progressivement le castrum pour aller s’installer dans le village qui se développe dans la plaine le long du Chemin des Roys. L’ancien village fait alors office de carrière de pierre. Il est occupé une dernière fois par les Nansais comme lieu de quarantaine lors de la Peste de 1720.

Nans-les-Pins s’est ainsi installé au pied du massif de la Sainte Baume entre 400 et 700 mètres d’altitude et compte 4500 habitants. Le village vit en partie du tourisme puisqu’il est tourné vers le secteur depuis le début du 19ème siècle. Un golf de 18 trous, 60 Kms de sentiers pédestres balisés, une infrastructure hôtelière attirent une clientèle touristique internationale.

Le climat agréable et sain dont bénéficie le village a permis l’installation de nombreux centres para-hospitaliers. Deux maisons de retraite, une maison pour longs séjours médicalisés et un centre de gérontologie procurent aussi du travail à la population locale.

L’année à Nans est rythmée par différents rendez-vous :

  • Marché aux fleurs
  • Estivales de Nans
  • Fêtes de Saint Laurent – Saint Eloi
  • Salon des peintre amateurs
  • Marché de Noël
  • Téléthon
  • …etc