La nouvelle station d’épuration 

La commune a rénové sa station d'épuration en 2012 en choisissant les plantes. Les racines des papyrus et autres bambous créent un écosystème particulier pour rendre propres les eaux usées.

Nous avons fait appel au procédé innovant "Organica" qui s‘inscrit dans une optique de développement durable.

Ce système innovant et performant de traitement des eaux usées associe les derniers développements en matière d'ingénierie écologique et les technologies de traitement conventionnelles.

Au cœur du dispositif, des plantes sélectionnées pour leurs longues racines placées au-dessus des bassins d’aération. Baignant dans l’eau, les racines constituent la base d’un écosystème sur lequel viennent se fixer des organismes vivants, optimisant ainsi le traitement...

Fixées dans un lit de billes d'argile de 30 cm d'épaisseur, différentes espèces de plantes tropicales possédant des systèmes de racines très développées sont installées dans des casiers métalliques, sous le niveau d'eau des bassins d'aération et servent de support à une culture fixée sur leurs racines : le système racinaire traverse cette couche pour trouver sa nourriture dans les effluents à dépolluer. 

Le principe est d'améliorer les phénomènes naturels mis en œuvre dans l'épuration de l'eau en faisant interagir des organismes vivants capables de digérer une partie de la pollution organique. Les racines des plantes, en baignant dans les bassins biologiques, vont y créer un milieu récepteur idéal pour les bactéries et autres organismes vivants (protozoaires, zooplanctons, vers, escargots, coquillages ....).
Ces êtres vivants s'y développent spontanément pour certains ou proviennent de boues de zones humides, apportés dans les ouvrages de traitement lors de la mise en route de la station d'épuration.

Organica reconstitue ainsi un écosystème de plusieurs centaines d'espèces (plantes, animaux, bactéries...) capables de s'autogérer et de capter leur énergie en présence d'air et à partir du soleil, ce qui permet de maximiser la dégradation biologique des contaminants. L'écosystème développé va évoluer au fur et à mesure du traitement de l'eau et de sa teneur en matière organique disponible. Cette série de milieux écologiques en cascade, s'auto régulant, permet de créer un excellent système de traitement, robuste et nécessitant peu d'entretien.

Cet ouvrage est également un outil pédagogique puisque des visites scolaires sont régulièrement organisées.