"Nans" est un mot d'origine celte qui serait formé à partir de "Nantu" signifiant "Vallée". En 1920, après différents noms, le village est baptisé "NANS LES PINS". A cette époque il attirait déjà une importante clientèle touristique.

L'origine même du village date du deuxième Age du Fer (50 ans avant Jésus-Christ), avec la présence de l'Oppidum Celto-Ligure.

Aujourd'hui, Nans les Pins est installé au pied du Massif de la Sainte-Baume et regroupe 4227 habitants. Le village s'est tourné vers le tourisme depuis le XIXème siècle, désormais, celui-ci joue un rôle important dans l'économie. Depuis 1932, Nans les Pins est classé station touristique. La clientèle touristique est attirée non seulement par le golf de 18 trous, les 60 kms de sentiers pédestres balisés et une infrastructure hôtelière et gastronomique de bonne qualité, mais aussi par un climat agréable et sain. Ce dernier a aussi permis l'installation de centres para-hospitaliers qui procurent du travail à la population locale.

 

Découvrir l'exposition de Nans les Pins et ses origines en détail ....

A voir

La Chapelle de la Miséricorde

 

Cette chapelle fut construite en 1623 par les Pénitents Blancs de Nans, c'est pourquoi elle est appelée ainsi. Ces derniers faisaient partie des nombreuses confréries charitables qui existaient en Provence. Ils se réunissaient dans l'anonymat pour pratiquer des activités caritatives telles que l'aumône, les soins aux malades, l'assistance aux condamnés, l'ensevelissement des morts ....

Une légende rapporte qu'un  berger ayant trouvé au sommet de la colline de Sainte Croix, la statue en bois d'une Vierge à l'enfant, il la descendit au village. Mais elle disparut le lendemain matin. Il fallut aller la rechercher à Sainte Croix où elle ne remonta plus lorsqu'on lui donna un sanctuaire digne de l'abriter, en l'occurrence cette chapelle.

 

Le Vieux Nans

Sur une colline au dessus du village, se trouvent les ruines imposantes du Vieux Nans. Il s'agit des vestiges, fortement dégradés, d'un castrum* médiéval qui a perduré pendant presque un millénaire.

* Un castrum est un château perché, fortifié et jouxté d'habitations.

 

Le lavoir Vinaigre 

Ce lieu doit son nom à l'ancienne rue Vinaigre rebaptisée "Georges Clémenceau". Le lavoir où les lavandières lavaient le linge, est alimenté par une fontaine construite en 1848 qui est desservie par la source de Fontvieille.

 

Le quartier du Perron

Le plus ancien quartier de Nans les Pins (XVI-XVIIème siècles).  La fontaine fut construite en 1848. Le Général Baron de Saint Georges, Maire de l'époque, fut à l'origine de ce projet.