La charte de la laïcité est affichée dans le hall de l’école

La loi du 15 mars 2004 est prise en application du principe de laïcité qui est un des fondements de l’école publique. Ce principe repose sur le respect de la liberté de conscience et sur l’affirmation de valeurs communes qui fondent l’unité nationale par-delà les appartenances particulières.
« Conformément aux dispositions de l’article L. 141-5-1 du code de l’éducation, le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit. Lorsqu’un élève méconnait l’interdiction posée à l’alinéa précédent, la directrice organise un dialogue avec cet élève et son représentant légal avant l’engagement de toute exclusion. »

Si le dialogue n’aboutit pas, l’exclusion se prononce conformément aux textes réglementaires habituels (voir §3.2 du règlement départemental type) .

Tout propos, tout comportement qui réduit l’autre à une appartenance religieuse ou ethnique, à une nationalité ou à une apparence physique est interdit.