Il s’est dégagé un consensus sur la proposition du gouvernement pour reporter l’installation des Conseils Municipaux.

Ainsi, l’élection des municipalités aura lieu après le 10 mai 2020, sur la base d’un rapport remis au Parlement par le Gouvernement, avec l’éclairage du conseil scientifique.

Dans l’intervalle et jusqu’à ce que l’élection des maires ait lieu, ce sont les maires anciennement élus qui assureront la gestion des affaires municipales. Cette règle vaut également pour les intercommunalités.

Aussi, la séance du Conseil Municipal d’installation est reportée.